fbpx

Lettre acceptation offre d’achat : Comment faire avec son notaire à un acquéreur ?

lettre-acceptation-offre-dachat

Vous venez de recevoir une offre d’achat et vous ne savez pas comment répondre à cette dernière ? Il suffit simplement de faire une lettre. Mais pas de panique, vous êtes au bon endroit ! En effet, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez facilement rédiger et envoyer cette dernière. Prêt à en découvrir davantage ? 
Article en rapport : délai achat de maison ou d’appartement, les étapes à suivre pour l’acquéreur et vendeur. 

Les différents choix que peut avoir la personne qui vend le bien immobilier

Il est important de prendre en compte que lorsqu’un vendeur vent un appartement ou un logement de manière générale, il fixe un prix. Ce dernier peut être contester par un futur acquéreur. Ainsi, il doit envoyer une offre d’achat au vendeur avoir que les deux parties puissent se mettre d’accord sur le prix de vente. Dès que lors que la personne qui souhaite vendre son appartement reçoit l’offre d’achat, il y a plusieurs solutions possibles :

  • La personne qui vend le bien peut tout simplement refuser l’offre d’achat. cela signifie simplement que la proposition de l’acquéreur ne convient pas du tout à la personne qui vend le logement en question.
  • La personne vendant le bien immobilier peut parfaitement essayer de renégocier avec l’acheteur. En effet, il peut donc faire une contre-proposition qui pourra ou non être acceptée.
  • La dernière solution est tout simplement d’accepter l’offre d’achat proposer par l’acheteur. Découvrez l’étape de l’acte de vente entre l’acquéreur, le vendeur et les détails de l’acte.

Comment accepter une offre d’achat ?

Cependant, dans le premier cas, la personne qui vend le bien immobilier n’a pas forcément besoin de donner une réponse quelconque. Dans le second, il est possible de recontacter l’acheteur pour la négociation puisse se faire facilement. Dans le dernier cas, l’acceptation de l’offre d’achat doit se faire différentes façons en fonction du contexte de la vente.

Si la transaction n’a besoin d’aucun intermédiaire

S’il n’y ni notaire, ni agent immobilier, il faut savoir que la personne qui vend son terrain ou son bien immobilier n’a pas forcément besoin de réaliser une quelconque démarche. Si l’acheteur souhaite acheter le terrain ou le bien immobilier à un prix plus faible et que la personne qui le vend décide d’accepter, il n’y a pas forcément besoins de faire de lettres. Il suffit simplement d’en informer l’acheteur. Il ne restera plus qu’à passer à la signature du compromis de vente. Si ce dernier n’a pas besoin d’être fait devant un notaire, il faut tout de même noter que l’acte final devra être signé dans un office notarial.

Si l’acquisition requiert un intermédiaire

Il existe différentes sortes d’intermédiaires, mais le plus souvent il s’agit d’un agent immobilier. L’acheteur doit forcément exprimé son intérêts et exprimer pleinement l’acceptation de l’offre. Pour cela, il suffit simplement de reprendre le contenu de l’offre d’achat et d’envoyé cette dernière par lettres recommandées avec accusé réception. Bien évidemment, cette lettre doit aussi présenté la signature de la personne qui vend le bien en question. Il est important de renvoyer le document dans les meilleurs délais à l’acheteur. En effet, la promesse de de vente ainsi que l’offre d’achat ou des délais d’expiration. Aussi, il faut savoir qu’en l’absence de réponse dans le temps imparti, l’offre est vue comme refusée.

Modèle d’acceptation offre d’achat

Il est important de prendre en compte que l’acceptation de la promesse de vente précède bien évidemment la signature du compromis de vente. Pour penser à tous les éléments de votre lettre d’acceptation d’offre d’achat, il est vivement conseillé de suivre un modèle. Vous pourrez facilement en trouver de nombreux sur Internet. Néanmoins, nous allons vous donner les différents éléments que cette dernière doit comportée :

  • Les coordonnées du destinataire. Il faudra donc mettre son nom, son prénom, mais également son adresse.
  • Vos coordonnées : votre prénom, vote nom, votre adresse, ainsi que votre numéro de téléphone.
  • La ainsi que la ville d’où vous envoyez la lettre.
  • Un objet qui permet de comprendre en un seul coup d’œil de quoi parlera votre courrier.
  • rappeler la date à laquelle vous avez reçu l’offre d’achat.
  • une phrase indiquant que vous acceptez l’offre d’achat qui a été faite.
  • Vous devez également rappeler que l’acheteur doit prendre en charge tous les éléments attenant la vente, comme les frais de notaire, par exemple.
  • Une formule de politesse ainsi que la signature.

Une fois que l’offre d’achat est acceptée, vous avez fait la première étape avant acte qui vous mènera à la vente ou à l’acquisition de votre appartement ou maison.

Est-il possible de se rétracter de l’offre d’achat ?

Une offre d’achat engage deux personnes. En effet, le but de cette dernière est d’abord de procéder à une négociation afin de réaliser une acquisition immobilière. Il est donc important de parler de délais de rétractation. C’est ce que nous allons voir au sein de cette partie.

Le vendeur 

Lorsque a personne qui vend un bien immobilier reçoit une lettre avec accusé réception contenant l’offre d’achat, il est important que ce dernier réfléchisse au choix qu’il va faire. En effet, une fois que l’offre d’achat est acceptée, la personne vendant le bien ne peux plus faire machine arrière : elle sera obligée d’aller jusqu’au bout de la vente. Aussi, il faut savoir que le propriétaire n’a pas le droit de recevoir d’autres offres. Toutefois, ce dernier ne peut pas non plus recevoir de somme d’argent tant que l’acte final n’est pas signé.

L’acheteur

L’acheteur, quant à lui, dispose bel et bien d’un délais de rétractation. En effet, une fois que l’offre est acceptée, il aura 10 jours pour réfléchir et savoir si c’est un bien qui peut lui correspondre sur le long terme ou non. Néanmoins, il est important de prendre en compte que l’acheteur ne peut pas se rétracter sur une offre d’achat : il pourra le faire grâce au délais légal de 10 jours à la suite de la signature du compromis de vente. Notons également que certaines clauses suspensives, comme la non obtention du financement peut annuler une vente.

Comme vous pouvez le constater, l’offre d’achat peut être la première étape de l’achat de votre bien. En effet, si vous avez trouver un bien qui puisse parfaitement vous plaire, il est important de prendre en compte que vous pouvez toujours essayer de négocier le prix de vente. Après tout, vous aurez certainement une belle surprise. Néanmoins, il est important de prendre en compte que le vendeur peut être coriace en termes de négociations.