fbpx

Tout savoir sur la surface habitable d’un logement : Cages d’escaliers, hauteur sous plafond, combles non aménagés…

Vous ne connaissez pas votre surface habitable ? Vous ne savez pas comment se calcul ce dernier ? Pas de panique, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires au sein de cet article. Prêt à en apprendre plus ? C’est par ici que ça se passe !

Qu’est-ce que la surface habitable ?

Selon la loi Boutin, la surface habitable correspond tout simplement à la surface au plancher construire d’un logement. Autrement dit, il s’agit simplement de l’espace final qui restera aux propriétaires pour vivre dans leurs logements. La surface habitable du logement est dont la surface que l’on obtient lorsque l’on enlève les surfaces prises par les combles non aménagés, les caves, les sous-sols, les remises, les terrasses, les garages, les loggias, les balcons, les séchoirs extérieurs au logement ou encore les vérandas. Notons également que les volumes vitrées, avec des fenêtres de part et d’autres n’est pas pris en compte dans la surface habitable. Notons également que les locaux qui ont une hauteur sous plafond inférieur à 1,80 mètres ne sont pas pris en compte lors du calcul de la surface habitable du logement. Comme vous pouvez le comprendre les dépendances des logements, si ces dernières ressemblent à de vraies pièces peuvent être inclues dans le calcul de la surface habitable du logement.

Quelles pièces comptent-on dans la surface habitable ?

Comme vous pouvez le constater, toutes les pièces occupées par les murs peuvent parfaitement compter dans le calcul de la superficie de votre logement. Ainsi, la buanderie, le salon, la cuisine ou encore les chambres seront pris en compte. Mais il faut tout de même procéder à une déduction des surfaces occupées, notamment la superficie des combles. En effet, comme nous avons pu le voir dans la partie précédente, ils ne sont pas pris en compte dans le mode de calcul.

Il est important de prendre en compte que pour les logements en copropriété, les parties de locaux communes ne sont pas prises en comptent dans la surface habitable. En effet, cela fait partie des parties communes et non des parties privatives.

Pour les maisons individuelles, si vous possédez des bâtiments extérieur au logement, mais que ces derniers sont habitables, alors ils seront pris en compte dans la surface totale.

Comment calculer la surface habitable ?

Le mode de calcul de la surface habitable n’est pas forcément ce qu’il y a de plus compliqué. Nous allons tout vous expliquer au sein de cette partie :

  • Vous devez simplement déterminer les différentes qui peuvent entrer dans ce calcul. Ainsi, comme vous devez vous en douter, la superficie des combles n’en fait pas partie, mais certains bâtiments extérieurs peuvent se calculer dans cette surface habitable. Pour savoir quelles pièces vous pouvez ajouter dans votre calcul, il suffit simplement de vous référez à la première partie de cet article.
  • Une fois que vous avez ce qui entre ou non dans votre calcul, il suffit simplement de mesure largeur et la longueur de chaque pièces, y compris les bâtiments extérieurs au logement, si vous habitez en maisons individuelles.
  • Il ne vous reste plus qu’à additionner les différents résultats et vous pourrez facilement obtenir votre surface habitable.

Comment calculer la surface habitable d’une maison individuelle ?

Pour les maisons individuelles, il n’y a pas de différence de calcul. Mais comme nous avons pu l’évoquer, il ne faut pas oublier les dépendances des logements. Notons également que certaines cages d’escaliers peuvent être prises en compte dans ce calcul. En effet, si ce dernier mesure plus de 1,80 mètre, vous devrez le compter dans votre surface habitable, sans prendre en compte les marchés ni même la surface sous ce dernier.

Surface habitable et hauteur sous plafond

Quelles que soient les parties de locaux de votre logement, il est important de prendre en compte de noter qu’une surface habitable ne doit pas mesurer en dessous de 1,80 mètre. Ainsi, les cages d’escaliers ou les pièces avec une hauteur inférieure à 1,80 mètre ne pourront pas être pris dans le calcul de la surface habitable.

D’ailleurs, il est important de noter que les combles non aménagés ne seront pas non plus pris en compte dans le calcul, même si ce sont des locaux d’une hauteur de plus de 1,80 mètre et que vous avez l’intention de les aménager.

Surface de plancher et surface habitable

Dans la surface habitable, il est important de prendre en compte que chaque niveau clos peut compter dans le calcul, tant que les pièces occupées par les murs mesurent plus de 1,80 mètre. Ainsi, une maison qui sera sur deux étages aura donc une plus grande surface habitable qu’une maison n’ayant qu’un rez-de-chaussée, ce qui semble logique.

Quelle différence entre la loi boutin et la loi carrez ?

Comme nous avons pu le dire au début de cet article, il est parfaitement possible de noter que la loi Boutin a mis en place la surface habitable. Mais il n’en reste pas moins intéressant de comprendre ce qu’est aussi la loi carrez et de voir les différences qui existent entre ces dernières.

La loi carrez consiste simplement à calculer la superficie privative. D’ailleurs, elle ne concerne que les logements en copropriété. Notons également que cette dernière est mise dans l’acte de vente afin que l’acquéreur sache exactement ce qu’il possède comme surface.

Néanmoins, il faut tout de même noter que les deux lois reprennent les mêmes points pour établir la superficie privative ou la surface habitable d’un logement.

Qui peut mesure une surface habitable ?

Tout le monde peut mesure la surface habitable d’un logement. En effet, il suffit simplement de mesure les pièces et de ne pas compter les surfaces d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre. Comme nous avons pu l’évoquer les extérieurs au logement ne sont pas forcément compris dans le calcul de la surface habitable. Notons également que les communs et autres dépendances peuvent être prises en compte dans la surface habitable, mais pas dans la superficie privative.

Comme vous pouvez le constater, il est toujours intéressant de connaître la surface habitable de son logement. Après tout, si vous avez envie de revendre ce dernier ou tout simplement de le louer, ce sont des informations que vous devez connaître. Notons également que vous devrez mesurer votre appartement le cas échéant si vous souhaitez que ce chiffre soit mis dans l’ace de vente.